Villa Walbaum - ©Pierre-Jean Pluvy
Ludovic Walbaum ©Pierre-Jean Pluvy

« La villa Walbaum à Vallon-Pont-d’Arc sera le septième hôtel 4 étoiles à ouvrir ses portes en Sud Ardèche au printemps. Et l’office du tourisme entend bien faire savoir qu’il n’y a pas que l’hôtellerie de plein air dans le sud du département.

Il y a quelques années encore, le Sud Ardèche était surtout connu pour ses campings. C’est toujours le cas mais le secteur comptera bientôt sept hôtels classés quatre étoiles. Et dans cette période de crise sanitaire, Ludovic Walbaum a tout de même décidé d’investir dans sa maison familiale pour la transformer en hôtel de luxe.

Une villa « toscane » à l’entrée  de Vallon-Pont-d’Arc

La maison familiale des Walbaum date du XVIIIème siècle. Avec ses colonnes et ses fresques en façade, elle ressemble à une maison italienne. Ludovic et sa femme Chloé Walbaum ont bien l’intention de jouer sur cette similitude pour attirer les clients. Et leur raconter l’histoire de ce lieu en leur offrant tout le confort nécessaire.

« Il y a une clientèle qui allait à la grotte Chauvet 2 et qui ensuite repartait pour le Lubéron, Uzès ou Avignon. » Ludovic Walbaum, propriétaire du futur hôtel la Villa Walbaum.

Ludovic Walbaum est certain que cette clientèle correspond à ce qu’il va proposer. Un domaine avec une histoire familiale au milieu des vignes.

Sept hôtels quatre étoiles en Sud Ardèche

Et le Sud Ardèche qui a longtemps laissé échapper cette clientèle est en train de rattraper son retard. Le petit village de Vagnas à la limite du département du Gard  compte deux hôtels quatre étoiles, le Couvent, 29 chambres et la Bastide d’Iris, 21 chambres.

Il y a deux ans, la direction de la bastide d’Iris a décidé de passer de 13 à 21 chambres en construisant un nouveau bâtiment dans la propriété.

Un pari sur l’avenir qui semble réussir puisque l’établissement a réalisé une très bonne saison 2020 si l’on excepte bien sûr le printemps. Les mois de juillet à septembre ont bien fonctionné. Mais la fondatrice est un peu inquiète de voir éclore de nouveaux hôtels quatre étoiles. Le taux de remplissage moyen annuel est de 40%.

« Nous avons été les premiers trois, puis quatre étoiles dans le secteur. Aujourd’hui la concurrence est plus dure. » Dominique Faure, fondatrice de la Bastide d’Iris.

La grotte Chauvet 2 attire une nouvelle clientèle

La grotte Chauvet 2 a ouvert en avril 2015. Elle a attiré une nouvelle clientèle plus exigeante sur les conditions d’hébergement et qui ne va ni dans les gîtes, ni en camping.

« Avec cette offre privée haut de gamme, nous pouvons travailler une nouvelle clientèle. » Vincent Orcel, directeur de Pont d’Arc Ardèche, l’office du tourisme du secteur.

Cette clientèle a aujourd’hui  sa disposition des établissements qui correspondent à ses attentes.»

Par , France Bleu Drôme Ardèche

FR