« Sept générations se sont succédé sur ses terres fertiles du bord d’Ardèche. Le très réputé domaine du Colombier est devenu en ce début d’année Walbaum, avec un projet oenotouristique de premier plan à Vallon-Pont-d’Arc (Sud Ardèche). L’allée qui mène à l’immense demeure donne un avant-goût de la beauté qui s’avance. Un chemin long comme l’histoire de la famille Walbaum/Claron, établie sur ces terres depuis le début du XIXe siècle.

Depuis ce début d’année, le patrimoine viticole du domaine du Colombier a changé de nom pour Walbaum, celui que porte actuellement Ludovic, héritier du domaine depuis 2000. Après une démarche largement affirmée, celle de l’œnotourisme, en changeant de nom, le domaine se tourne aussi vers l’agriculture biologique. « J’ai gardé seulement douze hectares de vignes sur les 65 que compte le domaine. Mon objectif ne sera pas de faire de la quantité mais de croire en la jeunesse, à l’attrait de notre belle Ardèche. Tout sera prêt pour la vinification du millésime 2022. » Au-delà du vin, chênes truffiers, champs de lavande et d’oliviers vont venir embellir les lieux.

Mais le premier grand rendez-vous du domaine Walbaum est prévu pour Pâques 2021. Jadis maison familiale, un hôtel quatre étoiles, le centre de gravité du domaine, ouvrira ses portes avec restaurant intégré. Douze chambres et bientôt une suite familiale verront le jour après deux ans de travaux. Avec vue sur la rivière, la grotte Chauvet 2 – Ardèche et Vallon-Pont-d’Arc, tout comme pour son vin, Ludovic Walbaum et son épouse Chloëe se lancent dans un énorme défi. Celui de faire rimer qualité et histoire familiale. »

Stéphane Blanc

fr_FRFrançais